Bilan 2017 du rhum : tendances et évènement clés – 3ème partie

De nombreuses questions se posent à l’heure du bilan 2017.

Le rhum Diplomatico est-il toujours le roi en son royaume ?

Les rhums agricoles vont-ils réussir à regagner le cœur et les papilles des amateurs ?

Et les rhums anglais, vont-ils enfin avoir le coup de projecteur et le succès tant mérité ?

Les révélations sur le peu de transparence de certains rhums ont-elles bousculé les lignes ?

Quels évènements clés ont émaillés 2017 ?

bilan2017-alaune

Certaines réponses ont déjà été apportées dans la première partie et deuxième partie consacrée au bilan 2017 du rhum.

Je vous invite à nouveau à regarder dans le retro, pour le bilan 2017, troisième partie.

En 2017, le rhum a vécu des premières fois…

Le rhum est un marché très dynamique. Les distilleries, les marques, pour se distinguer dans un marché de plus en plus encombré, doivent sortir leur épingle du jeu. Elles doivent proposer des rhums en phase avec l’expérience et le goût du consommateur de rhum qui a mûri en quelques années de temps.

Plus de qualité. Plus d’authenticité. Plus d’audace.

Le dynamisme des marques, c’est que du positif pour l’amateur, dont le palpitant n’a pas eu le temps de redescendre tant les sorties de cuvées inédites se sont succédées en 2017. Espérons que cette belle créativité continuera en 2018…

En 2017, certaines marques, certains rhums ont réussi à se démarquer et à créer le buzz. Petit florilège (non exhaustif)…

A 1710

Le lancement de la distillerie et marque A1710 en Martinique, une première depuis des lustres, ce qui a fait l’effet d’un petit séisme dans le monde du rhum agricole. La marque A1710 a depuis lancé une gamme de rhums blancs et rhums vieux, ainsi qu’une gamme d’excellents rhums blancs bio, La perle Rare Canne Bleue et La Perle Rare Canne Rouge.

La distillerie A1710 sort deux nouveaux rhums blancs bio

La distillerie A1710, la nouvelle distillerie en Martinique

LONGUETEAU

La distillerie guadeloupéenne innove en 2017 avec le rhum Longueteau Génésis Blanc Brut de colonne à 73,51°.

Longueteau s’était déjà illustré en lançant la mode des rhums parcellaires (1 et 9 en canne rouge et 11 en canne bleue). Elle récidive une nouvelle fois avec son Génésis, hommage au savoir-faire de la distillerie qui perdure depuis près de quatre générations.

rhum-longueteau

Le rhum Génésis en quelques mots : Millésime 2015 issu du broyage et de la fermentation des cannes rouges de la distillerie Longueteau, distillation à 73,51°, vieillissement 2 ans dans une cuve en inox et mis en carafe à son degré naturel nommé également « brut de colonne ».

HSE (HABITATION SAINT ETIENNE) 

L’Habitation martiniquaise, particulièrement dynamique, a encore marqué des points en 2017 avec le rhum HSE finish Marquis de Terme.

NEISSON

La distillerie martiniquaise lance le premier rhum bio AOC au monde avec L’esprit Bio.

LA MAISON DU RHUM

Nouvel embouteilleur (par DUGAS) qui a vu le jour en cette fin d’année 2017. Tous les rhums ont été soigneusement sélectionnés à la distillerie et embouteillés sur place pour certains d’entre eux.

Gamme Maison du Rhum

Embouteillages de la Maison du Rhum


DIPLOMATICO

Diplomatico crée la surprise et s’illustre avec le lancement de « The Distillery Collection« . La célèbre marque de rhum du Venezuela n’a pas dit son dernier mot !

IMG_3104

VELIER

Parmi de nombreux lancements, je retiens celui de Foursquare Triptych (en rupture définitive depuis longtemps) qui est un assemblage de trois millésimes de 2004, 2005 et 2006. Ce Triptych a été concocté par les deux spécialistes du rhum que sont, Luca Gargano et Richard Seale.

foursquaure-triptych

FERRONI

Ferroni, un maître en matière d’innovation, a une nouvelle fois repoussé les limites avec son rhum Tasty. Ce Tasty overproof 74% est un assemblage de 3 rhums blancs en provenance de Jamaïque, Martinique et l’île Maurice qui ont été affinés en fût de vin cuit de Provence. Le vin cuit est un produit très ancien et traditionnel de Provence (en période de noël), mais qui a quasiment disparu.

 

COMPAGNIE DES INDES

La série des rhums « Boulet de Canon » a pour but d’explorer l’univers du fumé. Chaque version du Boulet de Canon du n°1 au n°5 a sa propre caractéristique. En 2017, c’est un assemblage de rhums en provenance de Floride ayant subi une finition dans deux fûts placés dans un Tuyé (fumoir à charcuterie dans le Jura), au milieu de jambons et de saucisses de Morteau.

Quand on vous disait que les acteurs du rhum étaient très créatifs ! 🙂

Rhum Compagnie des Indes - Rhum Boulet de Canon 2017

Compagnie des Indes – Rhum Boulet de Canon n°5

Cette liste n’est bien évidement pas exhaustive, c’est l’ébullition dans les distilleries 😉

2018 risque d’être dans la continuité, mais à quoi peut on s’attendre alors pour le Rhum Fest Paris le 7-8-9 avril prochain ?

Découvrez la suite et la fin de mes billets consacrés au bilan du rhum 2017 en fin de semaine.

A bientôt sur Guide Rhum
Hervé

Envie de poursuivre votre découverte du rhum, d’autres articles pourraient vous intéresser :

Bilan 2017 du rhum : tendances et évènement clés – 1ère partie

Bilan 2017 du rhum : tendances et évènements clés – 2ème partie

Mon Rhum Fest Paris 2017, voyage au pays des arômes

A la recherche du rhum authentique

Sur les traces des rhums Ferroni

Palmarès Rhum Fest Awards 2016

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier avec modération.

Une réflexion sur “Bilan 2017 du rhum : tendances et évènement clés – 3ème partie

Laisser un commentaire