Présentation de distillerie : la distillerie Angostura

A l’origine d’Angostura, on trouve un remède médicinal, inventé par le Dr Siegert, un médecin allemand qui est arrivé au Vénézuela pour aider Simon Bolivar, en lutte pour l’indépendance de son pays.

Pour soulager les troupes des ravages de la fièvre, il met au point une liqueur amère, à base de plantes et d’épices locales.

Cette liqueur amère porte vite le nom d’un port vénézuélien, Angostura (aujourd’hui Ciudad Bolivar). Les héritiers du Dr Siegert lui donneront ensuite une renommée internationale, non pas tellement comme remède mais comme ingrédient indispensable à la réussite de nombreux cocktails, notamment ceux à base de gin.

Puis la société est obligée de quitter le Venezuela en raison de son instabilité politique et s’installe sur l’île de Trinidad. Mais le succès de l’Angostura bitters ne se dément pas et devient fournisseur officiel de nombreuses courses d’Europe et l’ingrédient indispensable de tout barman qui se respecte.

Carnaval sur l'île de Trinidad et Tobago

Carnaval sur l’île de Trinidad et Tobago

Au tournant du 20ème siècle, la société Angostura s’est lancée sur le marché du rhum, au départ seulement pour embouteiller la production d’autres distilleries. Après plusieurs années de recherches intensives sur les méthodes de fermentation et de distillation, Angostura installe en 1945 une distillerie à la pointe de la modernité, devenant ainsi capable de produire du rhum à grande échelle. Ces dernières années, Angostura a doublé ses capacités de stockage et de distillation à Trinidad, avec des volumes moyens de production qui sont passés de 1,3 million de litres en 1960 à 20 millions de littres en 1998. Plus de 95% de la production est exportée à travers le monde.

Martine Nouet a récemment donné ses impressions sur le rhum Angostura 1919 :

Rhum Angostura 1919

Rhum Angostura 1919

« Je suis toujours émerveillée par le caractère luxuriant du rhum. Le rhum Angostura 1919 a capturé les couleurs vives et le soleil de Trinidad. Il nous offre un plein panier de fruits exotiques succulents pochés dans un sirop vanillé. La vanille domine du nez à la finale, gourmande et presque entêtante. Un rhum à la texture épaisse et enveloppante qui invite au farniente et à goûter en toute simplicité les plaisirs de la vie. Qui se plaindrait de savourer une oasis de douceur dans un monde de brutes ? J’aime servir Angostura 1919 avec un dessert exotique : ananas rôtie, salade d’agrumes et glace au rhum et aux raisins…On s’offre une escale gourmande à Trinidad sans quitter son assiette ! »

Un autre rhum phare de la gamme des rhums Angostura est également l’un des chouchous des amateurs : le rhum Angostura 1824 dont la silhouette de la bouteille a été modernisée.

Rhum Angostura 1824

Rhum Angostura 1824

Pour le cocktail, trois rhums de la gamme sont à découvrir : le rhum Angostura White Reserve, le rhum Angostura 5 ans et le rhum Angostura 7 ans.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

Publicités
Comments
2 Responses to “Présentation de distillerie : la distillerie Angostura”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] les grandes marques, on retrouve Angostura, Appleton, Barbancourt, Barcelo, Brugal, El Dorado, Mount Gay… Et d’autres moins […]

  2. […] de cette aventure : LES CARAÏBES – 1er arrêt : Trinidad et Tobago qui produit le fameux rhum Angostura, et qui regorge, j’en suis certaine, de plein d’autres […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 4 894 autres abonnés

  • Anciens articles