ferroni-guildive-1800

Sur les traces des rhums Ferroni…

domaine des creyssaudsGuillaume Ferroni est un barman reconnu qui officie dans la région de Marseille depuis 15 ans environ. Après avoir réalisé de brillantes études de commerce, il se passionne pour les rhums et constitue une collection personnelle. C’est alors que le virus du bar et des cocktail s’empare de lui, il fait alors l’acquisition du domaine des Creissauds en 1998 où il crée son premier bar concert. S’en suivront la création d’un bar dans les arbres, et enfin le célèbre bar à cocktails Carry Nation en 2011 à Marseille.

Bar guillaume Ferroni

 

L’homme est un mixologue créatif, il expérimente et réalise plusieurs spiritueux en collaboration avec la distillerie Warenghem, ce qui l’amène bien évidement à s’intéresser de très près à la distillation. L’idée germe de distiller du rhum…

 

Ses recherches sur l’origine du rhum l’emmène sur la route du Cap Vert où il retrouve des textes qui font la mention de distillation de jus de canne pour obtenir le « Grog » dès le XVème siècle.

Plusieurs voyages seront nécessaires pour comprendre les méthodes ancestrales de la distillation telle qu’elle est encore pratiquée de nos jours au Cap Vert.

Source : Guillaume Ferroni

Malheureusement l’idée de produire un rhum de qualité sur cette île n’est pas réalisable principalement dû au manque de moyens locaux. Pour exemple le « Grog » une fois distillé (d’une qualité assez moyenne) est essentiellement vendu en vrac ou mis en bouteille de récupération pour une consommation locale exclusivement.

alambic-ferroni-pot-stillCependant Guillaume Ferroni en retire de nombreux enseignements, et décide de passer aux travaux pratiques chez lui au domaine des Creissauds. Il fait alors l’acquisition de 2 petits alambics à repasse, mais bien entendu pas de champs canne à sucre dans le sud de la France. Par contre il subsiste une sucrerie de canne à sucre datant de 1857 qui raffine le sucre à partir sirop de canne appelé aussi miel de canne en provenance des Antilles. C’est décidé ce sera un rhum de Mélasse comme la tradition était établie au XIXème aux Antilles françaises avant la crise sucrière vers 1890.

rhum Ferroni guildive 1800Après 4 jours de fermentation, 2 passes de distillation dans un alambic de 200l puis 100l, Guillaume Ferroni obtient son premier rhum blanc artisanal en 2015 qu’il est venu nous présenter au Rhum Fest 2016 à Paris. Ce précieux et rare Guildive 1800 a été baptisé ainsi pour ses similitudes avec les rhums des années 1800 aux Antilles, et il est embouteillé dans un flacon très »vintage ».

 

Dégustation de Guildive 1800

Couleur : Blanc incolore

Le nez : Il est très puissant et exprime des arômes de sucre roux, réglisse, flan au caramel, crème brulée et quelques notes végétales qui me rappelle certains rhums de Jamaïque.

La bouche : L’attaque est grasse et ronde, puis le rhum se fait plus vif. La sensation en bouche confirme le nez avec des saveurs de fruits blancs juteux (poire), des notes d’amandes et ce côté réglissé. Une belle longueur en bouche sur la fraicheur presque florale (violette), vraiment aucune lourdeur que du bonheur…

Un rhum blanc de dégustation  très fin et inédit. Malheureusement la production n’est que de 22 bouteilles pour ce premier lot, et pratiquement toutes déjà vendues.

fut-guildive

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

2 réflexions sur “Sur les traces des rhums Ferroni…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s