L’interview de Cédric Brément, le créateur des punchs Ti arrangés de Ced

Cédric Brément, l’artisan créateur de la gamme des punchs au rhum « Ti arrangés de Ced » nous a fait l’honneur de répondre à quelques questions qui vous permettront d’en savoir un peu plus sur les rhums de Ced.

Découpe des fruits pour rhums de CedTout d’abord Cédric, peux tu te présenter ?

J’ai 33 ans, je suis marié et père de 2 garçons.

J’ai une formation d’ingénieur agroalimentaire grâce à laquelle j’ai exercé des fonctions de responsable de production. Pour mes temps libres, je suis basketteur en Nationale 2.

Comment t’es venue l’envie de faire des macérations de punchs au rhum ?

Étudiant, j’ai eu à faire un choix entre le whisky et le rhum, j’ai opté pour le second. Je voulais sortir du rhum orange et j’ai donc cherché d’autres moyens de consommer le rhum sans dénaturer sa qualité initiale. En faisant des recherches, je suis tombé sur le concept du rhum arrangé et j’ai ainsi commencé mes expérimentations (c’était il y a 10 ans déjà ).

As-tu une expérience professionnelle, des notions dans l’élaboration des alcools à ton lancement ?

Je n’ai, avant de découvrir le rhum, jamais été un réel consommateur d’alcool. Et je n’ai aucune expérience professionnelle dans l’élaboration d’alcool.

As-tu rencontré des difficultés à te lancer dans la création de ton entreprise, dans une activité très contrôlée et encadrée par les lois sur l’alcool ?

Tu as très bien résumé. C’est une activité encadrée et très contrôlée que ce soit au niveau des Douanes et au niveau de la DGCCRF. Mon passé agroalimentaire m’a vraiment servi à bien me structurer mais cela a quand même été très très difficile. J’ai choisi d’avoir une philosophie globale de l’activité qui tourne autour de la qualité et de la rigueur. Ce sont deux éléments essentiels dans la gestion d’une société.

L’étape la plus importante est la découpe des fruits frais et le tout est mis à la main dans la bouteille. Seuls les fruits viennent colorer le produit.  La fabrication est vraiment très artisanale en respectant bien sûr la réglementation en terme d’environnement et de qualité hygiénique.

Comment fais-tu pour créer une nouvelle recette de punch ? Où puises-tu l’inspiration ?

Mes 10 années d’expérimentations passées restent un très bon vivier d’idées. Ensuite, il y a toujours des tests qui sont lancés – j’ai toujours eu beaucoup d’idées et étant un amoureux du produit et de ses ressources, elles viennent plus facilement. Bien sûr, je fais forcément des recettes que j’apprécie à la base; ensuite il faut aussi écouter le consommateur dont je m’inspire beaucoup.

A quelles occasions, à quel moment (apéro, digestif) conseilles-tu de consommer les punchs au rhum « Ti arrangés de Ced » ?

Au moment que chacun préfère. Je ne veux pas le cantonner à un moment en particulier; ou alors dès que l’on a envie de se faire plaisir.

Qui sont les clients des « Ti arrangés de Ced » ? Que leur proposes-tu ?

Je propose de la qualité au niveau de toutes les matières que j’utilise. Ensuite le produit est équilibré pour qu’il plaise autant aux femmes qu’aux hommes. J’ai voulu créer un produit convivial et festif.

Souhaites-tu faire évoluer ta gamme ? Si oui, comment ?

La gamme évoluera toujours en fonction de la saisonnalité des fruits français. Puis l’objectif est de présenter des concepts nouveaux comme la macération Vanille Noix de Macadamia qui a macéré 6 mois en futs de chêne.

En tout cas, il y a plein d’idées……

Peux-tu nous en dire un peu plus sur les nouveautés 2013 ?Rhums de Ced - nouveautés 2013

Je vais proposer 3 nouvelles macérations de punch au rhum pour le mois de mai :

–      Une macération avec des fraises, ce sera Fraise Kumquat. Tous les fruits seront issus de cultures françaises et très locales pour la fraise.

–      Je vais ressortir le punch au rhum Vanille Noix de Macadamia vieilli en futs de chêne 6 mois, tout a vieilli en fûts pas seulement le rhum. Je la propose à nouveau parce qu’on me la réclame beaucoup.

–      Une seconde macération 100% bio : Banane Fraise : ce sera une série limitée par la disponibilité des fraises bio locales. Je suis le seul intervenant à proposer des macérations 100% bio – elles ont un public.

Quel style de rhum consommes-tu à titre personnel ?

J’aime bien faire varier les plaisirs autour d’un ti punch en changeant régulièrement le rhum de base. Ensuite, je continue de découvrir tous les rhums vieux de différentes origines. C’est énorme tout ce qu’on peut découvrir !

Pour les plus curieux d’entre vous, Cédric propose une visite de ses locaux sur RDV à Ste Pazanne (44), vous pouvez le contacter par mail à : contact@lesrhumsdeced.fr

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

Publicités
Comments
4 Responses to “L’interview de Cédric Brément, le créateur des punchs Ti arrangés de Ced”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Les meilleurs rhums de Martinique grâce à leur AOC sont très bien représentés, on peut remarquer aussi la catégorie des punchs au rhum qui sont largement récompensés cette année. A cette occasion j’adresse mes félicitations à Cédric Brément pour ses rhums de Ced qui nous avait accordé une interview en 2013. […]

  2. […] Découvrez l’interview de Cedric des rhums de Ced […]

  3. […] Le résultat obtenu est un punch au rhum véritablement fruité et gourmand ! Retrouvez notre interview de Cedric qui a obtenu le titre bien mérité de maître artisan cette […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 4 894 autres abonnés

  • Anciens articles