Saint James : Il était une fois le rhum

Les rhums Saint James trouvent leurs origines à St Pierre de la Martinique en 1765, grâce au révérend Père Lefebure. Ce religieux élabore une eau de vie de canne à sucre, appelée guildive ou tafia, d’une qualité jamais atteinte.

Affiche rhum Saint James

En 1763, le roi Louis XV donne à la Martinique le droit d’exporter son rhum. A l’époque le seul pays capable de l’acheter était la Nouvelle-Angleterrre, les Etats-Unis d’aujourd’hui. En 1765, lors de la création de la distillerie, il a été décidé que ce rhum s’appellerait Saint James : Nom à forte consonance anglo-saxonne qui bien évidement facilitera le succès du rhum Saint James.

En 1882 la marque de rhum Saint James est déposée ainsi que la forme caractéristique de la fameuse bouteille carrée, première au monde, conçue pour être entreposée facilement dans la cale des navires. Cette forme de bouteille de rhum permet alors une diminution importante de la casse lors de grandes tempêtes en mer.

En mai 1902, surgit une véritable catastrophe pour l’île de la Martinique. L’éruption de la Montagne Pelée anéantit la ville de Saint-Pierre et la distillerie Saint James qui sera reconstruite finalement sur le site actuel de Sainte-Marie. Saint James est une distillerie qui « fume » selon l’expression Martiniquaise qui évoque le fait qu’elle est depuis toujours en activité.

rhums Saint James

Tous les rhums Saint James sont des rhums agricoles issus de la fermentation puis de la distillation du pur jus de canne à sucre. Ce mode d’élaboration, reconnu comme AOC rhum de la Martinique, confère aux rhums Saint James des notes très aromatiques, fruitées, parfaitement aptes au vieillissement en fûts de chêne.

C’est avec fièreté que Saint James propose maintenant de découvrir  une gamme complète de rhum vieux « réserve privée » allant du Saint James 7 ans à l’exceptionnel Saint James 15 ans présentés dans d’élégants coffrets de bois, la grande classe ! Le rhum Saint James « réserve privée » 12 ans a obtenu la médaille d’or au Concours Général Agricole de Paris 2013.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

Publicités
Comments
3 Responses to “Saint James : Il était une fois le rhum”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] complément, j’ai également fais un billet sur Saint James qui sort une nouvelle gamme de rhums vieux "Réserve privée" avec un 7 ans d’âge, […]

  2. […] médaillés d’argent : JM XO Rivière du Mât 2004 Saint James 15 ans Saint James 2000 Saint James Excellence Saint James Fleur de Canne vieux Saint James […]

  3. […] médaillés d’argent : JM XO Rivière du Mât 2004 Saint James 15 ans Saint James 2000 Saint James Excellence Saint James Fleur de Canne vieux Saint James […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 4 924 autres abonnés

  • Anciens articles