Archives pour la catégorie L’univers des rhums

Histoire, élaboration et distilleries.

Du tue-diable au rhum


père labat Dans ce deuxième billet consacré à l’histoire du rhum, prenons notre loupe de détective et menons notre enquête pour découvrir les origines du rhum (boisson distillée). Tout un programme !

Maîtres des grandes Antilles, les espagnols ne s’intéressent guère aux petites Antilles. Les français en prennent logiquement possession en 1635. La canne à sucre y est déjà présente. C’est à ce moment que le rhum va connaître son expansion.

Les toutes premières traces de distillation d’eau de vie de canne à sucre apparaissent sur l’île de La Barbade (anglaise), au 17ème siècle. On retrouve des textes qui parlent de cette eau-de-vie sous le nom de « tue-diable » ou « rumbullion« . Le terme « tue-diable » décrit la force dégagée par cet alcool.

Du côté des petites Antilles, le père Labat découvre le taffia comme un puissant remède à l’odeur désagréable et âcre du rhum. La Vinaigrerie est le lieu où est élaboré le rhum.

Le rhum est obtenu par la fermentation de différents déchets sucrés provenant de la fabrication du sucre. Cette solution fermentée passe ensuite par un alambic : on obtient alors un liquide clair appelé taffia.

A cet époque, l’alambic, appareil à distiller est très rudimentaire, ce qui explique la mauvaise qualité de la boisson obtenue.

Le père Labat perfectionne la distillation en alambic et contribue ainsi à l’amélioration de la qualité du rhum.

Ces articles peuvent vous intéresser :

La conquête de la canne à sucre
Le rhum : une eau-de-vie au passé sulfureux
Un nouveau regard sur le rhum

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

La conquête de la canne à sucre


Le rhum est une eau de vie élaborée à partir de la canne à sucre.

La question que tout le monde se pose (je suis même persuadée qu’elle vous empêche de dormir :-)), c’est comment cette plante d’origine asiatique à conquis les Amériques ? Nous allons tenter de lever ce mystère dans ce premier billet sur l’histoire du rhum.

La première mention de la canne à sucre provient d’un écrit d’Alexandre le grand. Il décrit la canne à sucre comme un roseau sauvage d’Inde qui fabrique du miel sans abeilles.

Dès le 16ème siècle, au gré des conquêtes des pays musulmans de l’Orient vers l’Occident, la canne à sucre se propage et prospère. Elle est désormais cultivée dans le bassin méditerranéen. On en extrait le sucre dont le commerce est très rentable.

En 1493, Christophe Colomb l’exporte dans l’île d’Hispaniola (Haïti-St Domingue).

Au fur et à mesure des conquêtes espagnoles et portugaises dans les  Caraïbes et Amérique du sud, la culture de la canne à sucre se développe. Son essor est considérable.

En 1625, le Brésil devient le principal fournisseur de sucre pour le vieux continent, mais il n’est pas encore question de boisson fermentée et encore moins distillée.

Ces articles sur l’histoire du rhum peuvent vous intéresser :

Du tue-diable au rhum
Le rhum : une eau-de-vie au passé sulfureux
Un nouveau regard sur le rhum

Idée de cocktail à base de rhum : le mojito


Le mojito est peut-être le cocktail à base de rhum blanc le plus plébiscité ! C’est d’ailleurs l’un de mes cocktails préférés lorsqu’arrivent les beaux jours. Il est facile à faire et tellement désaltérant.

Long drink à base de rhum traditionnel, de citron vert et de menthe, le mojito fleure bon l’été, les vacances…

Les ingrédients du cocktail mojito :

– 4 cl de rhum blanc cubain
– 8 à 10 feuilles de menthe fraîche
– 2 cuillères à mélange de sucre en poudre
– 2 cl de jus de citron vert pressé
– 6 cl d’eau gazeuse
– 4 à 5 glaçons pilés

La préparation du cocktail mojito : tout d’abord, rincez bien les feuilles de menthe à l’eau fraîche et placez les feuilles de menthe dans votre verre long drink.

A l’aide d’un pilon, écrasez les feuilles de menthe puis ajoutez le sucre. Ecrasez les feuilles avec le sucre. Ajoutez enfin la glace pilée, le rhum blanc, le jus de citron vert et l’eau gazeuse.

A l’aide d’une cuillère, mélangez votre cocktail quelques secondes et servez aussitôt avec une paille.

Ces recettes cocktail à base de rhum peuvent également vous intéresser :

Cocktail Pina colada
Cocktail Zombie
Cocktail Boston Cooler
Cocktail Jungle Mango
Cocktail Botran Rum Sour
Cocktail rhum Botran Ginger ale

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

L’angostura bitter : le meilleur ami du rhum !


L ‘angostura bitter, vous connaissez ? L’angostura bitter est tout simplement le meilleur ami du rhum et pour être plus précis des cocktails à base de rhum.

L’angostura bitter, pour la petite histoire, est à l’origine un médicament, une potion créé par un certain docteur Siegert, destiné à guérir les fièvres.

Aujourd’hui, l’angostura bitter a été adopté comme amer par tous les barmen de la planète et pour cause…

L’angostura bitter est une liqueur amère à base de rhum et constituée de nombreuses herbes et épices macérées qui en font un ingrédient cocktail incomparable.

L’angostura bitter arrive mieux que n’importe quel autre ingrédient à révéler un cocktail. Deux à trois gouttes suffisent pour réhausser et exalter les saveurs des différents ingrédients qui composent un cocktail.

Bref, sa qualité et ses atouts en font un ingrédient cocktail très plébiscité par les barmen !

Certains barmen en rajoutent quelques gouttes dans le mojito pour donner un cocktail plus rond. C’est le Perfect Mojito dont vous retrouverez la recette très prochainement.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

Cocktail : les meilleures associations avec le rhum


Selon un dicton des Caraïbes, un cocktail à base de rhum doit contenir « une mesure d’aigre, deux mesures de sucré, trois de fort et quatre de faible« .

Traduction…l’aigre correspond au citron, le sucré au sucre ou sirop de canne à sucre, le fort au rhum et le faible à de l’eau, jus de fruit, crème de coco.

En effet, le rhum est une eau de vie parfaite pour les cocktails.

Il est l’ingrédient indispensable des cocktails tropicaux et se marie à la perfection avec le jus de pamplemousse (cocktail l’Isle of Pines), jus d’ananas, jus de mangue, jus de litchi, nectar de banane et bien sûr le jus de citron vert (cocktails Daïquiri et mojito).

Le rhum blanc, le rhum ambré offrent également des accords parfaits avec la crème de coco (cocktail Pina Colada) et la crème de cacao (cocktail Mulata).

Bon, voilà, les bases sont posées !…Tous et toutes à vos shakers pour épater la famille et les amis !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.